20/08/2006

Mechapocalypse (partie 1/3)

2122:

 

La planète des humains comprend de multiples endroits où toute vie est devenue impossible, celle-ci, se concentre principalement dans des villes toutes aussi glauques qu'incommensurablement gigantesques. Les races, les frontières, les pays, se sont estompés, ne subsistent plus alors, que deux classes: les DAM, défenseurs actifs de la machine et les CPH, combattants du peuple humain. L'orgueil est devenu le ferment consommé d'une supra-science, d'une réalité métatechnique, réglant les moindres aspects de la vie. Cette société est une dérive de la Cité idéale, une somme incontrôlée de toutes les utopies individuelles, fondues en un rêve machinal, happant toute raison. Les humains ont développé les robots et les systèmes auto-opérant de manière inconsidérée, la privatisation presque totale du domaine, aura laissé libre cours à la guerre technologique entre les multinationales, devenues plus puissantes que les Etats en processus de dissolution. Dans cette optique, les gens de la classe moyenne possédèrent tous, dans un premier temps, leur automate d'intérieur, leur véhicule à destination guidée pré-programmée, les connexions informatiques à portails cérébraux ainsi que des cyborgs de société ou de compagnie. Ensuite, toutefois, fut créée la milice robotique dans la capitale du Technomonde, la bien nommée "Mechapolis".

 

A partir de là, les tâches remplies par les machines ne cessèrent de croître, autant dans les différents secteurs professionnels, qu'officiels, que privé ou encore même récréatifs. Les humains à la poursuite d'un bien-être absolu, qui parut fonctionner très sommairement, devinrent insidieusement esclaves de leur création.

 

En raison de la concentration urbaine anarchique, les zones faisant la jonction entre les mégapoles servaient de monumentales déchetteries, de territoires de non-droit où régnaient tous les rebus de cette société technologiquement hiérarchisée, vivant au milieu de véritables cimetières d'ordures mécaniques. L'immensité des surfaces urbaines impliquait forcément une criminalité élevée, tentant de profiter à tous les niveaux de la faiblesse du système, cependant les milices robotiques furent très vite connues pour leur inflexibilité règlementaire. Lourdement équipées au dernier cri de la maîtrise cybernétique, ces forces de l'ordre renversaient la tendance séculaire, qui voulait que les criminels fussent toujours mieux équipés que la police et ce, malgré un développement inopiné de la vente d'armes au marché noir. La lutte contre la libre circulation des armes fut d'ailleurs, une des plus importantes menées par le Conseil Urbain, cependant la corruption et la possibilité de s'en procurer en dehors des circonscriptions contrôlées, rongèrent fortement l'efficacité de la manoeuvre.

Les espoirs des Hommes semblaient s'empiler dans les étages des "perce-brumes", tours dont le sommet n'était pas visible à l'oeil nu, symbole de leur trépidation démente et fleuron de leur arrogance. Ceux-ci, jouant aux savants fous, poursuivirent le progrès afin de vaincre les imperfections de leur race, ils mirent au point des programmes intelligents et autonomes qui dépassèrent de loin leurs espérances. Ils sondèrent en profondeur les domaines de la génétique et des nanotechnologies. Le clonage humain était toujours interdit mais cet obstacle ne semblait plus persister qu’en raison de la survivance d’un passé éthique aux contours difficilement compréhensibles. Les nanotechnologies, machines agissant au niveau moléculaire, connurent par contre une pléiade d’applications. En médecine par exemple, elles permirent d’abord de soutenir l’action des anti-corps et d’annihiler un grand nombre de maladies jusque là massivement fatales. Dans le domaine militaire, elles furent utilisées pour décupler les facultés de soldats d’élite, leur procurant des réflexes et une force au-delà des normes. Elles furent même employées dans l’atmosphère pour tenter de rétablir un équilibre sain en assimilant les particules néfastes, contrôlant ainsi les degrés de pollution et de dégradation...

 

13:13 Écrit par L'ap dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Vous devriez participer de la plus haute qualité sites en ligne.
Je vais recommander ce blog !

Écrit par : Lon | 10/07/2013

Les commentaires sont fermés.