03/08/2006

L'omelette

Après m'être plus ou moins présenté, je peux donc entrer dans le vif du sujet et vous faire partager mes délires tout aussi existenciels qu'aveuglément libres. Je reviens au titre de ce blog:

what's this life for? mais avant de se demander à quoi elle sert, il faut peut être se demander ce qu'elle est, cette vie. Je ne vais même pas essayer d'en donner une définition car tout le monde en a une et personne n'en est réellement convaincu. Cependant, je vais m'y plonger par le biais d'images et de métaphores que j'apprécie, encore une fois par ce qu'elles sont un symbole de l'expression libre. C'est toi qui crée le rapport original entre les deux concepts et tu choisis ce que tu veux, même si ça semble dingue. Alors voilà, la vie c'est un peu comme une gigantesque omelette: premièrement tu peux pas en faire sans casser des oeufs mais ça tout le monde le sait. Seulement ce qu'il y a de bien avec l'omelette, c'est que tu peux y mettre un peu ce que tu veux, à charge bien sûr de ne pas oublier ces maudits oeufs.

Les oeufs c'est l'essence de l'omelette, tu dois te demander combien t'en veux, si tu la veux fine ou épaisse, nature ou améliorée, salée ou poivrée, plutôt liquide ou plutôt solide.

Tout ça, ce sont les ingrédients et la façon de les arranger, comme dans la vie où tu dois te demander la manière dont tu l'imagines. Ensuite une fois que t'as répondu à ça, tu peux te questionner sur l'existence de l'omelette ou encore le "pourquoi est ce que c'est ça que je veux bouffer"? Qu'est ce qui fait que t'es vivant, que tu te questionnes sur la nature de l'omelette? le fait que tu respires, le fait que tu souffres, le fait que tu aies des rêves, le fait que tu aies l'intention de les poursuivre ou tout bêtement le fait que tu sois là et que cette seule preuve te suffise? l'omelette peut aussi être baveuse, comme la vie, ou bien au contraire trop cuite et alors tu te brûles; faut donc toujours la surveiller et être attentif sinon elle a pas le goût que t'aurais voulu et tes rêves s'envolent sous un flot de ketchup qui fait à peine passer l'énormité de ton erreur. Des omelettes, y en a partout, tout le monde en fait, c'est la première chose que t'apprends derrière un fourneau, ça paraît trop simple mais justement, c'est ça le danger. Si tu te méfies pas, ton omelette peut paraître très vite conforme car elle rentre dans les cadres mais faut te demander si c'est ça que tu veux vraiment; comme l'individu lambda sait en faire, t'as aucune légitimité ou originalité sur le principe, donc faut te démarquer, faut être créatif, je sais pas moi... mettre un peu de... jambon, non trop classique et déjà fait, le fromage aussi... alors essaie les poivrons, les champignons, mets y ton coeur même s'il est d'artichaut. La cuisine c'est aussi la liberté mais pas si tu t'écartes jamais des recettes ou des clichés, c'est vrai, dans la vie, c'est exactement la même chose. Quand tu dois battre les jaunes avant de les verser dans ta poêle, la réussite dépendra de l'énergie qui tu y mets, si t'y crois pas, t'auras beau surveiller, l'erreur est déjà commise, ton résultat sera pas impeccable, encore une fois là, y a similitude... pour être libre faut y croire de toute son âme, faut se battre sans s'inquiéter des conséquences, faut cracher dans la soupe et la renvoyer si on te la sert froide, faut pas hésiter à rajouter du sel même s'il te mord la chair, ou bien du poivre si t'en as envie, même s'il te monte au nez.

C'est uniquement quand tu as fait tout ça, alors qu'au départ ça paraîssait pourtant si simple, que tu peux rajouter une feuille de basilic pour faire joli et parfumer... alors sourit l'ami, écoute le vent, pour le moment les bouquets ne sont pas chers. 

23:07 Écrit par L'ap dans Général | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

Commentaires

Champignons et lardons, l'omelette.

Écrit par : biglodion | 03/08/2006

Premier passage ici... Alors ainsi ...tu te lances dans les écrits.......tu as déjà publié des trucs?
BONNE CHANCE.....
@ PLUS!;-)
Quelqu'un qui attend de lire ta "plume" avec curiosité....si!si!...

Écrit par : dalmatien | 04/08/2006

Goéland... Un vent nouveau a soufflé sur mon blog en soulevant avec pertinence quelques imperfections. Saches seulement que ces imperfections poétiques ou logiques sont le reflet de ma réalité et rien ne sert de lutter contre la réalité, car la réalité est le vent le plus important. J'écris tout de "go" à l'écran mon ressenti, je ne prépare ni ne travaille aucun texte, je me laisse aller telle que je suis.
Bisou à toi apôtre du vent.
Yasmina

Écrit par : Yasmina | 04/08/2006

. . . L’omelette de la mère Poulard est connue.
Elle gavait les pèlerins du Mont St Michel.
Ceux-ci se rassasiaient ! Quel arc-en-ciel
Dans leur vie ! Leur vie n’était point perdue !

Écrit par : Max-Louis | 04/08/2006

Je découvre Par ton commentaire laissé chez, je découvre la recette d'une omelette très originale et je trouve originale cette façon de voir.
Eviter l'omelette au fromage, avec tous ces fils on a du mal à y voir clair.
J'attend la suite de ce cours de cuisine très révélateur.
Amitiés

Écrit par : Geronimo | 04/08/2006

Pardon Il faut lire "Par ton commentaire laissé chez Mel", zut alors, la pauvre Mel elle était restée sur le bout de ma Langue ;-)

Écrit par : Geronimo | 04/08/2006

Sans titre ;-) Malgré ma phobie du vent (un vieux traumatisme mal soigné, rassure-toi rien de personnel ;-)) j'apprécie celui silencieux qui te pousse à franchir la porte de mon blog et à y déposer un murmure ;-)

Écrit par : Véro | 04/08/2006

Avec retard ... Bonjour l'Apôtre du Vent .. je te remercie pour ta visite "nuiteuse" sur mon blog. Je te souhaîte la Bienvenue dans notre petit monde étrange de la blogosphère SkynetBlogs ... je vois que mon ami L'Indien est venu te déposer un petit mot ... j'en suis heureuse !
Moi aussi je reviendrai te voir :-)

Écrit par : *MeL* | 04/08/2006

Merci pour ton com mais je ne pense pas que nous ayons grand chose en commun dans notre façon d'écrire....pour te répondre...voilà...
http://delichoc.skynetblogs.be te dira peut-être plus de détails sur ce que tu cherches à comprendre dans mes textes...là...c'est dit plus clairement...
je reviendrai quand-même te lire ...car j'aime bien ce qui est différent de ce que je fais!!! Bon Blog!!!

Écrit par : DALMATIEN | 04/08/2006

~~~~ belle omelette !! t'en fais une pour tt le monde quand ?? ( sourire ) !!
a bientot
luther

Écrit par : luther | 06/08/2006

Les commentaires sont fermés.